Dans, autour et sur une boule de 5m de hauteur, la fin des mondes a déjà commencé. Trois danseurs acrobates et un musicien ne peuvent pas s’échapper. Leurs univers n’arrêtent pas de se construire et de se détruire.

 

Ces fantaisies chorégraphiques bizarres et souvent irréelles, il faut les avoir vues soi-même.  AZ Baden, 19.9.2008